Intégration CRM

Un CRM n’est pas un simple logiciel, d’autant plus si ce dernier est Salesforce. Son intégration et son déploiement au sein d’une entreprise doivent prendre en compte plusieurs paramètres et peuvent nécessiter une certaine durée. Néanmoins, il existe quelques astuces pour faciliter significativement l’intégration du CRM Salesforce au sein de votre entreprise.

 

Se baser sur les besoins des parties prenantes

L’intégration d’un CRM nécessite au préalable de présenter aux parties prenantes leurs intérêts à utiliser le logiciel dont il est question. En effet, il est important que l’entreprise place les utilisateurs finaux du CRM au cœur des préoccupations. Une réflexion doit ainsi être faite sur l’ensemble des problématiques quotidiennes rencontrées par les utilisateurs finaux et sur les potentiels avantages offerts par un tel outil pour résoudre ces mêmes problématiques. En effet, il est nécessaire de mettre en avant les bénéfices apportés par le CRM pour motiver les utilisateurs finaux. En outre, il faut insister sur le fait que cet outil offre une prise en main intuitive tout en permettant de gagner du temps.

La mise en place d’un CRM devant se faire en prenant l’avis de tous les collaborateurs et non de manière unilatérale, il est nécessaire que l’outil à adopter soit expliqué aux parties prenantes. Pour ce faire, il existe plusieurs types de formations dispensées par des partenaires Salesforce. De plus, il faut définir le rôle de chaque agent dans le cadre de l’utilisation du projet.

 

Se faire accompagner par des experts

L’intégration d’un CRM n’est pas une tâche facile, surtout si l’entreprise n’a employé aucun logiciel de gestion client auparavant. Si tel est le cas, le déploiement d’un CRM et son intégration doivent être faits par un expert. En effet, en confiant ces tâches à un novice, vous prenez le risque de perdre un temps précieux en plus d’essuyer des pertes financières importantes. De ce fait, faire appel à un partenaire agréé Salesforce est la meilleure des solutions pour intégrer votre CRM. Ce dernier a pour mission d’analyser avec pertinence les besoins de votre entreprise afin de proposer les outils Salesforce adaptés à vos objectifs. De plus, le partenaire agréé Salesforce est à même de paramétrer efficacement les outils dans l’optique d’optimiser l’utilisation de Salesforce.

Se faire accompagner par un partenaire Salesforce est également possible par le biais de formations. Ces dernières ont pour objectif de permettre à l’entreprise, aussi bien à ses administrateurs qu’à ses agents, d’exploiter efficacement toutes les subtilités du CRM.

 

La définition d’objectifs précis

Le bon déroulement de l’intégration d’un CRM dans une entreprise passe nécessairement par la définition d’objectifs précis qui peuvent être atteints en utilisant l’outil. Dans cette optique, il s’avère judicieux de documenter le projet et d’établir un cahier des charges afin de disposer d’une feuille de route claire et précise. Vous devrez énoncer dans cette feuille de route l’ensemble des fonctionnalités attendues du CRM. Celles-ci doivent répondre aux besoins de l’entreprise, car constituant à la fois la définition du périmètre technique et la définition du périmètre fonctionnel du projet. Il peut s’agir par exemple de l’installation du CRM dans le Cloud, de son installation « on site » ou encore de la gestion des factures, des devis ou la gestion des contacts.

Élaborer une feuille de route ou un cahier des charges se fait en plusieurs étapes :

 

Une bonne organisation du CRM

Une intégration réussie de votre CRM passe également par une bonne organisation de celui-ci. Dans cette optique, la mise en place de règles d’organisation est préalablement nécessaire. Ces règles d’organisation doivent prendre en compte les spécificités de l’entreprise pour qu’elles soient cohérentes et adaptées à ses enjeux. À titre illustratif, il faut prendre en compte le nombre et le type de clients de la firme ainsi que les cycles de vente et leur durée. De ce fait, il est important pour l’entreprise d’établir des tableaux de bord et de faire des rapports réguliers sur l’utilisation du CRM. Ces pratiques ont pour avantage d’offrir une vision d’ensemble sur les décisions à adopter sur chaque marché.

De plus, Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation lorsqu’il s’agit d’intégrer un CRM à votre entreprise. La bonne pratique consiste à prévoir un délai d’apprentissage et de test de l’outil. De ce fait, il est important de commencer avec les fonctionnalités basiques essentielles pendant une certaine période de rodage, puis d’intégrer petit à petit les autres fonctionnalités.

 

Écouter les retours pour évoluer

La communication et l’esprit d’équipe sont la base pour une intégration CRM réussie. En effet, la cohésion d’équipe est la clé pour tout projet. Il est vrai que le marché n’est pas statique et qu’il est sujet à diverses évolutions. Le CRM se doit d’en faire autant. Il est conseillé aux dirigeants de l’entreprise d’écouter les retours et les impressions de leurs collaborateurs par rapport à l’utilisation du CRM. En cas de besoin, les agents les plus qualifiés pourront donner eux-mêmes une formation.

Comme dans tout projet, la pédagogie et l’esprit d’équipe sont des prérequis indispensables. C’est pourquoi il est nécessaire de promouvoir au maximum la cohésion d’équipe. À titre illustratif, vous pouvez former un groupe pilote composé d’agents issus de différents services de l’entreprise. Leur rôle sera de faire parvenir aux dirigeants les problématiques individuelles et collectives rencontrées dans le cadre de l’utilisation du CRM afin d’apporter des solutions concrètes.

 

Conclusion

Afin que l’outil soit exploité à son plein potentiel, la bonne intégration d’un CRM doit suivre plusieurs règles. Ces astuces que nous vous conseillons sont applicables pour éviter une perte de temps. Notre équipe est là pour l’ intégrer du CRM Salesforce au sein de votre entreprise de la meilleure des manières.